Véronique Filozof

Vue par Jean Cocteau

La creation Église du Sacré-Coeur Mulhouse detail oiseau Le Palais Royal raconté par Jean Cocteau vu par Véronique Filozof  (extrait)                       

 


"Ce nom seul est tout un programme, une de ces fautes d'orthographe exquises par lesquelles l'art s'impose. Car c'est en sanctifiant des fautes qui cessent d'en être que l'artiste domine un monde trop sage. Véronique regarde tour à tour par les deux bouts de la lorgnette. Elle y ajoute un troisième bout qui lui montre les choses sous ce signe du plus vrai que le vrai propre à notre siècle...
Le miracle de Véronique consiste à se faire voir de n’importe quel œil comme un poète se ferait entendre de n’importe quelle oreille. Cela vient de ce que l’amour qu’elle porte à notre jardin, projette son spectacle dans l’âme des Spectateurs avec une force émotive qui traverse le mur des langues et lui donne gratuitement et immédiatement la clef de son univers".

 

Citation : "Le Palais Royal raconté par Jean Cocteau vu par Véronique Filozof", Éd.Lambert-Schneider et Architectures d'aujourd'hui, 1959.
Détail : "
La Création", gravure sur dalle à partir d'un dessin à l'encre de Chine en noir et blanc de Véronique Filozof, Église du Sacré-Coeur de Mulhouse (Haut-Rhin), vers 1959.